LE MÉDIUM

De nombreuses définitions entourent le médium, mais elles ne sont et ne doivent pas toujours être  synonyme de voyance. 

DÉFINITION

MédiumOn appelle médium, toute personne homme ou femme, doté d'une sensibilité particulière ainsi que d'une réceptivité extrême, qui peut entrer en communication avec une autre dimension ou un autre plan de conscience.

Le médium n’utilise généralement pas de support, ni de symbole ou de symbolique, pour entrer dans un état qui lui permet de communiquer avec cet ailleurs possible.

Chaque médium possède son moyen pour accéder à cet autre part du réel et il ne lui est pas nécessaire d'entrer en transe comme peuvent le faire les chamans chez certains peuples par exemple.
L'état de médium n'est pas un pouvoir, c'est une capacité qui est donnée à certains êtres plus sensibles et plus réceptifs que d'autres. Toutefois, tous les êtres sensibles ne sont pas médiums.  Dans certains cas, notamment au début de la découverte de l'état médiumnique, le médium éprouve de la difficulté à contrôler la possibilité qui lui est offerte d'entrer en communication avec d'autres mondes. Les messages qui sont transmis viennent ainsi subitement, sans manifestation évidente de la volonté. Il subit alors plus cette capacité qu'il ne la maitrise.
Une grande stabilité émotionnelle, un travail de recherche et de compréhension sur sa personne, une grande ouverture d'esprit orientée vers soi-même ainsi que vers les autres, amène peu à peu et au fil des ans la maitrise de ce sixième sens.

LA MÉDIUMNITÉ

Faculté permettant la communication entre les hommes et les esprits.

La médiumnité est omniprésente  dans l'histoire de l'humanité. Dans les civilisations anciennes, elle a fait parler d’elle dans des anecdotes et des écrits retrouvés un peu partout dans le monde.
Entre légendes, mythes et évènements fantastiques, on peut citer Socrate dont les faits et paroles ont été rapportés par les écrits de Platon,  Jeanne d’Arc médium auditive, intuitive et clairvoyante,  le roi Numa Pompilius qui avait des rendez-vous fréquents avec la nymphe des sources Egérie,  mais aussi Jules César, qui averti par un esprit la veille de sa mort de ne pas se rendre au Sénat, a fait fi de cet avertissement en s'y rendant le lendemain, et y fut tué.

Numa Pompillius et la Nymphe Egérie




Numa Pompillius et la Nymphe Egérie
Peinture
Nicolas Poussin 1594 - 1665

SON RÔLE

"Si Dieu envoie des Esprits pour instruire les hommes, c'est afin de les éclairer sur leurs devoirs, de leur montrer la route qui peut abréger leurs épreuves, et par là de hâter leur avancement  "

Alan Kardec


De nos jours, on peut définir la médiumnité comme étant une voie divine que les humains ont pour entrer en relation avec le monde spirituel, mais aussi comme une aide précieuse lorsqu'elle est respectueuse des esprits et des attentes des vivants.

MON ÉTAT DE MÉDIUM

 Bien que j'aie la capacité de voir l'avenir par des ressentis sûrs et spontanés, je ne fais pas de voyance.  J'utilise cette capacité extrasensorielle particulière à des fins d'accompagnement, de conseil intuitif et de travail énergétique.
Lorsque je pratique un soin énergétique, je peux très facilement  si le besoin s'en fait sentir, en accord et dans le respect de la personne avec laquelle je suis en relation, entrer en connexion quasi parfaite avec son être intérieur et connaître ainsi son historique, ses souffrances, et les liens qui les relient, ce qui me permet d'œuvrer plus efficacement.

Je peux en tout état de cause saisir ce que l'œil ne voit pas, les énergies subtiles qui entoure l'être comme la perfection de son âme. Je me sens ainsi guidé dans mon travail et dans l'assurance d'œuvrer pour le bien-être de mon (ma) consultant(e).

Je ressens également toutes les influences positives et négatives sur les personnes, les lieux (habitations, terrains), objets, etc. Mon inspiration et ma maîtrise me permettent alors d'interpréter de manière efficace et précise mon ressenti. Je peux donc le transmettre d'une façon claire et précise afin d'établir de manière sérieuse un protocole qui guidera le consultant dans ses choix.

Je fais rarement appel à des personnes décédées, surtout pour des motifs futiles. Toutefois au cours de mes années de pratique il m'est arrivé à plusieurs reprises d'avoir des communications avec des êtres défunts. En accord avec l'âme du (de la) disparu(e) et de mon (ma) consultant(e), et dans le respect que je leur dois j'ai ainsi transmis à plusieurs reprises différents messages, ceci à des fins de libération, d'élévation ou de mieux-être. Cela s'est fait soit par incorporation directe (je prends la voix et les attitudes du défunt) soit par transmission verbale.

J'ai en outre la capacité de distinguer la présence d' âmes en errance et d'entrer en contact avec elles.  Cette connexion, me permet de les aider à retrouver leur chemin et ainsi libérer les personnes ou les lieux qui subissent cette influence.